Vivre un deuil animalier affecte tout notre être : partager ou se taire

Faire face au regard de l’autre peut rendre le deuil de son compagnon animal encore plus difficile à vivre. Car il est souvent reproché un excès de sensiblerie aux personnes vivant le deuil de leur compagnon animal. Cette relation peut être incomprise, sous-estimée ou volontairement rabaissée par certains…
Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur pinterest
Partager sur email

Date

par Irène Combres, Coach Allumeuse de Lumières

Le deuil animalier est un processus normal, un cheminement que vit toute personne confrontée à la perte de son animal jusqu’à ce qu’elle puisse réapprendre la vie sans lui.
Si chaque individu vit différemment la mort de son animal, nous passons tous par les mêmes étapes du deuil décrites par la psychologue Elisabeth Kübler-Ross. Mais ces étapes ne sont pas vécues de la même façon par tous les propriétaires, ni dans le même ordre. Elles varient en force et en durée. Certaines personnes peuvent même rester bloquées sur une phase comme la colère ou le déni, entravant ainsi leur évolution vers plus de sérénité. « Il n’y a deuil que s’il y a attachement » nous dit Christophe Fauré. Et moins la mort est attendue, plus le choc de ce détachement peut être vécu comme violent et injuste et la période de deuil subie.

Le chemin d’un deuil, ce n’est pas faire table rase du passé avec votre animal et faire disparaître vos souvenirs pour­ —in fine— l’oublier. Au contraire, c’est bien grâce au processus de deuil et à toutes les transformations émotionnelles que vous vivez sur ce chemin du deuil de votre compagnon animal que vous sortirez à même de créer un autre type de relation avec votre animal disparu. Il s’agit de retrouver de l’apaisement tout en l’ancrant pour toujours en vous, le sourire sur vos souvenirs partagés. La cicatrice sera présente, mais elle sera une preuve de l’amour que vous avez vécu avec votre animal et plus une blessure ouverte et à vif.

Vivre un deuil affecte notre être entier. Faire face au regard de l’autre peut le rendre encore plus difficile à vivre. Car il est souvent reproché un excès de sensiblerie aux personnes vivant le deuil de leur compagnon animal. Cette relation peut être incomprise, sous-estimée ou volontairement rabaissée par certains qui ne souhaitent pas que la place des animaux dits de compagnie change dans la société. Si le deuil animalier était considéré, l’animal y gagnerait sa place. Il est donc opportun pour ces personnes de le moquer, voire de l’ignorer. Et le deuil animalier reste bien souvent silencieux, invisible et incompris. Oui, beaucoup préfèrent taire leur souffrance plutôt que de subir le regard et l’incompréhension des autres.

Pour en savoir plus… Lire l’article complet édité par le Magazine des Animaux

Irène Combres, Coach Allumeuse de Lumières

Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur pinterest
Partager sur email

plus
d'articles

QUI SUIS-JE ?

Je suis Irène Combres, une femme passionnée par la vie et par les animaux. Une femme qui a fait le choix d’accompagner les propriétaires meurtris par le départ de leur compagnon animal. Par ailleurs, en tant que Coach Professionelle, j’accompagne aussi les personnes en perte de sens et d’énergie, perdues, démoralisées, démotivées.

Du plus loin que je me souvienne, j’ai toujours vécu entourée de chiens et de chats. Je ne peux d’ailleurs plus vivre sans leur présence rassurante. Mais bien évidemment, il m’a fallu leur dire au revoir les uns après les autres. Je me suis alors heurtée à l’incompréhension de personnes face à la douleur que je ressentais. Je me suis donc documentée. J’ai été bénévole de nombreuses années au sein de refuges et petit à petit… j’ai appris à vivre mon deuil au moment du départ de mes compagnons… avec douleur bien sûr… mais également avec sérénité.
J’accompagne, je soutiens, et je conseille les personnes qui font face au deuil de leur animal de compagnie tout comme les personnes en perte de sens et d’énergie.

Irène Combres

coach Allumeuse de lumières